Les déterminants de l’attractivité des IDE ne sont pas aussi directs ou évidents comme le pensent certains.

En effet, le niveau de croissance de l’économie du pays n’est pas un fondamental pour inciter les investisseurs étrangers à investir au pays. L’existence d’une activité boursière intense n’offre pas à elle seule un cadre propice pour plus d’attractivité des IDE.

De ce fait, il faut chercher ailleurs pour expliquer cette attractivité via d’autres conditions qui influent directement l’accueil du pays des investisseurs étrangers.

Le rapport Doing-business 2013 a établi une classification des pays ou il est plus facile de faire des affaires, se basant entr’autre sur :

  • Création d'entreprise
  • Obtention de prêts
  • Paiements des impôts
  • Exécution des contrats

Les pays du haut de podium disposent d’au moins d’une position avancée selon l’une des 4 critères (chose qui n’est pas vérifiée pour les pays scandinaves !!!!! Suède, Finlande, Norvège, Danemark).

Attractivité & climat des affaires
Attractivité & climat des affaires
Attractivité & climat des affaires
Attractivité & climat des affaires
Attractivité & climat des affaires
Attractivité & climat des affaires
Attractivité & climat des affaires
Attractivité & climat des affaires
Retour à l'accueil