1. Les dernières augmentations accordées aux salaires minimas (SMIG mensuels 40h et 48h & le SMAG journalier) sont en valeurs absolus celles de la dernière majoration de l’année dernière. Des questions se posent alors :
  • Y a-t-il eu de vraies négociations avec les partenaires sociaux !!!
  • Est-ce qu’on a tenu compte de l’inflation, de la croissance dans la determination de ces augmentations !!!
  1. En effet, celles de 2014 sont presque de 9% pour le SMIG & 6% pour le SMAG pour une inflation de 4,9% ; soit un gain de 3% pour pouvoir d’achat des SMIGARDS & seulement 0,4% pour les SMAGARDS.
  2. Alors qu’en 2015, on sait bien que la croissance attendue ne serait que de 0,5% pour une inflation de 5,2%, et malgrès cela une augmentation de 8% pour les SMIGARDS & 5,7% pour les SMAGARDS est accordée avec un effet rétroactif de 6 mois !!!
  3. Or on sait bien que les salaires minimas sont à la base de l’élaboration des grilles de salaires des avenants des conventions collectives (car il n’est pas concevable d’accorder moins que l’augmentation du smig aux plus bas catégories des grilles), et sachant qu’on est en pleine tractations dans le secteur privé, donc ces augmentations décrétées sont venues influer les négociations dans le secteur privé en fixant le niveau des augmentations & la date d’effet de ces augmentations.
Les augmentations des salaires minimas sont–elles parachutées !!!
Les augmentations des salaires minimas sont–elles parachutées !!!
Les augmentations des salaires minimas sont–elles parachutées !!!
Les augmentations des salaires minimas sont–elles parachutées !!!
Retour à l'accueil