1. Depuis le mois d'avril 2014, date de la réalisation de l'évènement statistique majeur qui est le recensement général de la population, ça fait déjà deux années et 6 mois et on est dans l'attente du volet économique des caractéristiques de la population tunisienne.

  2. Alors qu’en défilant le site de l’INS (voir les captures d’écran), on constate la continuité des observations des enquêtes-emplois trimestrielles, alors qu’un vide marque le T2-2014, trimestre coïncidant avec le dénombrement de la population de 2014.

  3. Le comble est que certains agrégats existent, mais pas le détail :

  • On y trouve le total de la population active répartie par sexe, mais pas le détail par âge fonctionnel !!!

  • Le total de la population active occupée, mais pas la répartition sectorielle et encore plus le croisement secteur d’activité – situation dans la profession !!!

  • Un taux de chômage au niveau du total, mais aucune information sur le profil de ces chômeurs !!!

  1. Un retard aussi relativement important conjugué avec des résultats trop agrégés, pose certaines questions :

  • A l’occasion d’un événement statistique de cette taille, est ce l’exploitation vient des observations individuelles vers l’agrégé ou que c’est le contraire ???

  • Si les résultats de ce recensement diffèrent de ceux des enquêtes, fallait-il redresser ces dernières pour avoir des séries stables & homogènes, mieux que de présenter des observations manquantes ???

  • Y-a-t-il lieu de prendre un échantillon pour le second trimestre 2014, dans les mêmes conditions que ceux de l’enquête-emploi, pour dégager des résultats en conformité avec cette dernière ???

  1. Il est à noter que même les premiers résultats diffusés précédemment (14 Avril 2015) ou que certains tableaux croisés (mis à jour le 18 janvier 2016) présentent d’importants écarts avec les tendances des enquêtes en T2-2013 & T2-2015.

 

Sachant que le RGPH 2014 a coûté 34 MD de l’argent du contribuable, il est du devoir de publier dans des délais raisonnables pour que l’information ne perd pas de sa crédibilité et de sa pertinence ; que les utilisateurs (chercheurs, administration publique, universitaires, …) trouvent de la matière enrichir leurs travaux, analyses & projections.

Sans oublier que si on veut se mettre à niveau & se comparer aux instances internationales et aux pays développés en la matière, il serait souhaitable de répondre à temps.

 

Le volet économique du recensement de 2014 : est-ce que c'est avec une césarienne qu'on va avoir ces stat
Le volet économique du recensement de 2014 : est-ce que c'est avec une césarienne qu'on va avoir ces stat
Le volet économique du recensement de 2014 : est-ce que c'est avec une césarienne qu'on va avoir ces stat
Le volet économique du recensement de 2014 : est-ce que c'est avec une césarienne qu'on va avoir ces stat
Retour à l'accueil