Il est à noter que cet essai tente de comprendre et de provoquer un débat constructif entre économistes principalement (pas au point d’emprunter le concept de vrais économistes).

 

  1. La relation entre l’indice de production industrielle (IPI) et la valeur ajoutée sectorielle est-elle aussi évidente ?
  2. Partant de l’hypothèse que c’est, tout d’abord, le même champ d’application en termes de nomenclature pour pouvoir comparer les évolutions des deux indicateurs, on constate de légers écarts.
  3. Le premier élément d’essai de compréhension est que l’IPI se rapporte à la production alors que la comptabilité nationale trimestrialisées ne touche que la valeur ajoutée ; ainsi le taux de valeur ajoutée ou les consommations/utilisations intermédiaires pourraient être pour quelque dans l’explication de ces écarts.
  4. Sur un autre plan, la présence et l’importance de l’informel dans chaque secteur d’activité et dans le traitement de chacun des indicateurs.

Les illustrations graphiques par secteur d’activité, qui suivent présentent :

  • Des évolutions indiciaires pour a période la plus longue possible (1er trimestre 1990 = 1)
  • Des comparaisons en niveau entre T1-2005 & T4-2016

 

 

Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Les valeurs Ajoutées & l’IPI
Retour à l'accueil