1. Le P.I.B. potentiel est le niveau de réalisation de la production en utilisant "théoriquement" la pleine capacité des facteurs travail et capital.
  2. L’exercice suivant consiste à estimer cette frontière potentielle, sur données annuelles (1961-2017) et sur données trimestrielles (T1-1983 : T1-2017).
  3. L’approche consiste à dégager la croissance tendancielle selon le filtre Hodrick-Prescott, la lisser au point le plus élevé relativement (cette observation sera considérée comme celle où la combinaison productive était l’optimale pour permettre cette croissance).
  4. L’écart entre la croissance observée et celle qui correspond à la frontière ou le P.I.B. potentiel, représente le gap qu’il faudrait le minimiser pour obtenir la croissance souhaitée.
  5. Ainsi, et au niveau des séries annuelles, l’année 2010 correspond au point relativement optimal ; alors qu’au niveau des séries trimestrielles, c’est le 3ème trimestre 2010 qui est l’optimale.
Le P.I.B. potentiel
Le P.I.B. potentiel
Le P.I.B. potentiel
Le P.I.B. potentiel
Le P.I.B. potentiel
Retour à l'accueil